Le Colombanois

Juin 2016

Mot du maire

Notre ville est convoitée pour la qualité de vie qu’on y trouve, plusieurs souhaitent s’y installer, voire y construire leur future maison, et des investisseurs veulent y développer des projets. Nous avons fait de l’encadrement de ce développement une priorité au conseil municipal : nos règlements ont été modifiés et, bien que ce travail ne soit encore totalement terminé, le développement de Saint-Colomban se fait désormais davantage en vertu de la préservation de notre qualité de vie, de la protection de notre fragile environnement et des principes de développement durable.

Plusieurs d’entre vous se souviendront du véritable déluge qui s’est abattu sur notre ville en 2014 (60 mm de pluie en 24 h) et des mesures d’urgence qui avaient dû être décrétées puisque plusieurs de nos rues et routes s’étaient littéralement effondrées sous cette masse d’eau. Nous ne pouvions demeurer les bras croisés devant une telle catastrophe qui nous touchait tous et toutes. Ce qui devait être réparé l’a été, mais il nous fallait aussi faire en sorte qu’une autre éventuelle pluie diluvienne – ce qui est désormais envisageable avec ces changements climatiques qui nous affectent – puisse être absorbée par notre réseau d’écoulement des eaux sans causer d’importants dommages. À la suite d’un appel d’offres en bonne et due forme, l’entreprise Stantec, spécialisée en ingénierie, a conçu pour nous un plan des eaux de ruissellement sur tout le territoire et formulé une série de recommandations visant à corriger les problèmes existants.

Lors de la séance publique de mai dernier, nous avons adopté un règlement d’emprunt de 4,3 M$ nécessaire à la mise en œuvre de ces correctifs planifiée sur les quatre prochaines années. Bien qu’un emprunt formel ait été autorisé, d’importantes subventions y seront consacrées. Ainsi, dès cette année, nous avons prévu dépenser 1,5 M$ pour réaliser la première étape de ce plan de drainage (principalement des remplacements de ponceaux et des réaménagements de fossés), mais il importe que vous sachiez que nous bénéficions d’ores et déjà d’une subvention de 775 000 $ du ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports. De plus, nous disposons aussi d’une subvention de plus de 3 M$ en lien avec la taxe fédérale d’accise sur l’essence dont une partie pourra vraisemblablement être appliquée sur cet emprunt.

Tout juste de retour du Congrès annuel de l’Union des municipalités du Québec (UMQ) dont nous sommes membres, je vous informe que des annonces de nouvelles subventions pour le monde municipal sont attendues; celles-ci nous permettront d’atténuer largement l’impact sur les contribuables des investissements que nous devons réaliser sur l’ensemble de nos infrastructures : asphaltage, aqueducs, immeubles, etc.

Palmarès HEC

Gérer une ville, offrir un maximum de services au plus bas coût possible pour nos contribuables, voilà le défi auquel nous sommes confrontés quotidiennement. Et nous y arrivons ! La plus récente étude des HEC qui dresse le Palmarès des municipalités situe Saint-Colomban au 1er premier rang des 52 municipalités de 10 000 à 24 999 habitants et 18e sur les 762 municipalités étudiées (cpp.hec.ca/palmares2016/index). Merci à nos employés ainsi qu’à mes collègues du conseil municipal pour cette performance. Nous pouvons être fiers de notre Saint-Colomban !

Au plaisir de vous saluer en personne, notamment lors de la Fête nationale le 24 juin au parc Phelan ! 

Jean Dumais, maire

jdumais@st-colomban.qc.ca

Jean.DumaisMaire

 @DumaisJean