Le Colombanois

Octobre 2017

Outre la campagne électorale qui est officiel-lement amorcée, les activités vont bon train à Saint-Colomban. Divers travaux d’asphaltage et d’entretien de fossés se poursuivent partout sur le territoire. Ces opérations doivent être réalisées afin de ne pas accumuler de retard d’entretien, et elles entraînent inévitablement des inconvénients pour la circulation. En grande partie en raison des travaux d’Hydro-Québec, votre patience a été mise à rude épreuve cet été et nous en sommes parfaitement conscients.

D’ailleurs, Hydro-Québec a enfin terminé ses travaux sur le pont Bonniebrook. Plusieurs noteront qu’aucune réparation n’a été effectuée sur ce pont appartenant au ministère des Transports (MTMDET). Une lettre du Ministère nous est parvenue indiquant que cette réparation est reportée à une date indéterminée. Nous retrouvons donc malheureusement notre pont tel qu’il était avant les travaux, c’est-à-dire avec ses murets de béton qui rétrécissent les voies. Incroyable, surtout après plus de dix ans d’attente! Le Ministère n'arrive pas à respecter les échéanciers qu'il propose aux municipalités et nous sommes plusieurs villes au Québec à le déplorer vivement.

Parmi les travaux en cours, notons l’aménagement d’un trottoir dans le noyau villageois (de l’OMH à la bibliothèque), le réaménagement de l’entrée de la rue Marc-André (par la côte Saint-Nicholas), le réaménagement de la bibliothèque, le prolongement de la rue Jacques entre Carmen et de l’Alizé, ainsi que  la réalisation d’un nouveau stationnement à l’école à l’Orée-des-Bois pour desservir notamment les terrains de soccer. Pour ce qui est des nouveaux modules de jeu au parc de la Volière, ceux-ci sont maintenant installés au plus grand plaisir des élèves et des enfants des environs.

La rentrée s’est bien déroulée dans chacune de nos écoles, notamment pour les 38 élèves marcheurs de l’école des Hautbois et pour les 27 de l’école à l’Orée-des-Bois, grâce à une nouvelle brigadière sur la montée Filion (pour le moment aucun enfant ne marche vers l’école de la Volière). À la nouvelle école de la rue du Lac-Rinfret, pour des questions de sécurité, les quelque 60 élèves désignés marcheurs par la Commission scolaire sont finalement transportés en autobus, à notre grande satisfaction ainsi que celle des parents.

Ni cette rue ni son emprise n’ont encore été cédées à la Ville et notre capacité d’intervenir dans l’aménagement est donc grandement limitée. Il est important de rappeler que le protocole avec le promoteur – qui prévoit notamment la largeur de la rue et l’aména-gement des fossés – avait été conclu avant que l’emplacement de l’école n’ait été décidé. Malgré la  bonne collaboration du promoteur, la voie piétonnière aménagée à même l’accotement n’offrait pas la sécurité essentielle à nos jeunes marcheurs. De nouvelles discussions ont déjà été amorcées avec le promoteur afin de permettre l’aménagement d’une voie piétonnière et cyclable sécuritaire, séparée de la rue, pour que les élèves puissent se rendre à l’école en transports actifs. De plus, nous continuons la réalisation des sentiers multifonctionnels menant vers la rue du Lac-Rinfret, par les rues de l’Adamas ainsi que des Sarcelles, pour permettre à plus d’enfants d’accéder à l’école à pied ou à vélo. Je tiens à remercier la collaboration des parents et de la Commission scolaire dans ce dossier.

Je vous souligne en terminant qu’il vous appartient de participer aux élections qui se tiendront à Saint-Colomban, comme dans toutes les villes du Québec, le dimanche 5 novembre prochain.

En vous souhaitant un automne tout en couleurs!