Armoiries de la Ville de Saint-Colomban

Dans les armoiries de la municipalité de Saint-Colomban, le vert représente l'Irlande, la terre ancestrale des premiers fondateurs, et en même temps la terre de la nouvelle patrie d'accueil. Le bleu représente les lacs de la municipalité et le ciel. Le blanc signifie l'espace vierge et la neige.

La fleur de lys d'or sur champ d'azur est celle que l'on retrouve sur les anciennes armoiries du royaume de France et celles de la province de Québec. Elle symbolise la nouvelle patrie d'adoption, et c'est pourquoi elle est placée à gauche dans l'écu. La harpe d'or cordée sur champ azur est la même que l'on retrouve sur les armoiries d'Irlande. Elle réfère à la terre natale des fondateurs et en perpétue le souvenir.

La scie d'argent au centre d'or, qui est une scie à refendre de 36 dents, représente la seule activité industrielle de Saint-Colomban –une des plus importantes en Amérique– et c'est pourquoi, la scie est située à gauche de l'écu. La charrue d'argent au soc d'or représente l'industrie première en Irlande, l'agriculture, et aussi la principale activité économique des arrivants irlandais sur notre territoire.

La croix celtique, telle qu'on la rencontre en Irlande et aussi à Saint-Colomban, représente à la fois saint Colomban lui-même, le saint patron de la paroisse, et les religieux d'origine irlandaise (McReavy, Blyth, Dolan et Falvey) qui ont desservi notre paroisse. De même, d'une façon plus générale, la foi des premiers habitants de notre municipalité et la fondation même de la paroisse.

Le triangle blanc, ici une partie de l'augmentation de la seigneurie du lac des Deux-Montagnes, représente le territoire et les limites du Saint-Colomban actuel. Sa base ondée ou sinueuse représente la limite sud de la municipalité, la rivière du Nord. De plus, le découpage produit par cette ligne sinueuse, entre le vert et le blanc, fait comme deux bosses pour représenter le comté de Deux-Montagnes.

La devise Patria et Exsilium, qui veut dire en français patrie et exil, se veut une allusion à la mère patrie qu'ont quittée pour ne plus y revenir saint Colomban lui-même et dans la première moitié du XIXe siècle nos pionniers irlandais. Le lettrage est de style oncial, un style qui fut et qui est encore utilisé en Irlande.

 

Ornements extérieurs

En pointe, à un listel (ornement extérieur à l'écu, qui porte la devise) de sinople (un des émaux héraldiques), de couleur verte (représenté par des lignes diagonales descendant de gauche à droite) chargé de la devise en lettres onciales d'argent Patria et exsilium, les extrémités retournées de blanc sur lesquelles reposent en chef un demi-cercle d'azur chargé de l'appellation « Municipalité de Saint-Colomban » en lettres onciales d'argent.

 

Signification des émaux et des couleurs

Azur, bleu en héraldique signifie joie, savoir, loyauté et clarté.
Sinople, verte en héraldique et signifie renouveau, espoir et gaieté.

 

Signification des métaux

Or, premier métal en héraldique, il signifie éclat, justice, foi, force et constance.
Argent, signification précise inconnue, mais pouvant signifier la pureté.
Voilà comment s'expliquent et s'intègrent les différents symboles, couleurs et caractères graphiques de nos armoiries. Puissent-elles favoriser l'identification collective des citoyens à leur municipalité, et surtout farder en mémoire l'héritage des temps passés, le courage des premières Colombanoises et des premiers Colombanois dans leur quête d'un pays bien à eux.