Contrôle biologique des insectes piqueurs

Durant la saison estivale, la firme G.D.G. Environnement Ltée met en oeuvre un programme de contrôle biologique des moustiques et des mouches noires piqueuses à Saint-Colomban.

Les équipes vont débuter la prospection larvaire et un premier traitement sera effectué lorsque les conditions seront réunies afin d’obtenir la meilleure efficacité. Les opérations seront alors enclenchées et des techniciens parcourront le territoire tout au long de l’été pour effectuer les traitements ainsi que le contrôle de la qualité. Les résultats escomptés par ces opérations est une diminution de l'ordre 80% ou plus de la nuisance. La protection ainsi obtenue s'étendra jusqu'au 1er septembre. Sachez que le produit utilisé a une innocuité éprouvée depuis plus de 35 ans. Le Bti est sécuritaire pour la santé de la population et des autres organismes vivants et affecte seulement les larves des insectes piqueurs. Pour en connaître davantage sur le produit utilisé, vous pouvez lire le document : Tout ce que vous devez savoir sur le Bti, disponible au www.gdg.ca.

Pour toute requête ou information, une ligne Info-moustique (1 844 840-8700) ainsi qu’une adresse courriel (infomoustique@gdg.ca) sont accessibles à la population.

Pour maximiser les effets des traitements, voici quelques recommandations afin d’empêcher la prolifération des moustiques en milieu résidentiel.

  • Assurez-vous que vos drains soient en bonne condition et que l’évacuation de l’eau se fasse bien.

  • La préparation de la piscine doit se faire tôt dans la saison. Une piscine qui n'est pas démarrée peut générer des moustiques dès la troisième semaine du mois de mai.

  • Limitez la présence de tas de feuilles mortes ou  de bâches au sol.

  • Retournez votre bateau ou votre chaloupe à l’envers. Si vous la rangez à l’endroit, assurez-vous d'enlever le drain.

  • Videz les brouettes et les seaux et ne laissez pas de pneus à proximité des habitations. Remplis d’eau ils constituent d'excellents milieux producteur de moustiques.

N’oubliez pas que tous ces contenants peuvent produire plusieurs centaines de moustiques tous les 7 à 8 jours.