arton81.jpg

Saint-Colomban en bref

Localisation géographique : à 50 minutes au nord de Montréal;

Principaux axes routiers à proximité : Les autoroutes 50 et 15, les routes 158 et 117;

Villes avoisinantes : Saint-Jérôme (à l’est), Mirabel (au sud), Lachute (à l’ouest);

Gentilé : Colombanoise, Colombanois;

Population : 16 019 résidents (2016);

Âge médian : 35 ans;

Année de constitution de la municipalité : 1835;

Parmi les premiers occupants : Une communauté irlandaise;

Superficie du territoire : 95 km carrés;

Couvert forestier : 85 % de la superficie totale du territoire;

Principaux cours d’eau :

  • La rivière du Nord traversant le sud du territoire d’est en ouest ainsi que les cours d’eau de son bassin versant.

  • Les rivières Bonniebrook et Bellefeuille l’alimentant dans une trajectoire nord/sud.

  • Le territoire comprend également plusieurs lacs.

Niveau d’élévation : Différence de 237 mètres à 69 mètres entre les extrémités nord et sud du territoire, favorisant la présence de multiples chutes et cascades;

Municipalité régionale de comté : MRC de La Rivière-du-Nord.

Saviez-vous…

Dans son Schéma d’aménagement et du développement révisé, la MRC de La Rivière-du-Nord attribue au ravage « Hill Head » de la forêt de Saint-Colomban le statut d’aire de confinement pour le cerf de Virginie.

Les paysages de galets en roc poli de notre territoire furent remarqués au début du 20e siècle par le frère Marie-Victorin.

Le nom du Parc Phelan au centre villageois a été désigné en mémoire du prêtre Patrick Phelan, qui a fondé la première paroisse irlandaise de Saint-Colomban vers 1825.