Lac Légaré1_3.jpg Lc Capri4_2.jpg Lac Gauthier2_2.jpg Lac Colonel1_3.jpg Lac Laniel1_2.jpg Lac Noël2.jpg Lac Capri1_2.jpg Lac LHeureux1_2.jpg Lac Colonel2_2.jpg Lac Boivin2_2.jpg Lac Laniel2.jpg Lac Colonel5_3.jpg Lac Noël3_3.jpg Lac Caroll3.jpg Lac Capri2.jpg Lac Boivin1_3.jpg Lac Colonel3.jpg Lac LHeureux2_2.jpg Lac Sources2.jpg Lac Caroll1.jpg

Protection des lacs

Comme il est agréable de vivre au bord de l’eau ! De plus en plus nous recherchons comme environnement, l’esthétisme, la beauté des paysages et la possibilité d'y pratiquer divers loisirs. Toutefois, depuis plusieurs années, les cours d’eau et les lacs sont victimes d’un vieillissement rapide lié à l’activité humaine. Que pouvons-nous faire pour protéger ces ressources inestimables ?

 

L’eutrophisation

Le terme « eutrophisation » désigne le phénomène de vieillissement des lacs. Ce phénomène décrit le passage d’un lac vers un étang et éventuellement vers une forêt. Il s’agit d’un phénomène naturel se déroulant sur des milliers d’années. Toutefois, l’activité humaine dans les bassins versants et sur les rives, favorise la sédimentation et l’apport en nutriments tels que le phosphore et l’azote, ce qui provoque un vieillissement prématuré des lacs.

Liens utiles :

 

Association globale pour la protection des lacs de Saint-Colomban

Afin d’assurer la protection des lacs habités et des milieux naturels les entourant, l’Association globale pour la protection des lacs de Saint-Colomban fut créée en 2009. Formée d’un groupe de riverains et d’un représentant de la Ville, l’association a ciblé, parmi ses priorités, la gestion des plantes aquatiques et de la faune, les déchets organiques des canards, de même que la qualité de l’eau de baignade.

 

Représentants des associations :

Lac Capri    gagnier.r@videotron.ca
Lac Caroll  
Lac du Colonel  
Lac des Sources lacdessources@hotmail.com
Lac Gauthier grenouille3309@hotmail.com
Lac Laniel lesheritiersdulaclaniel@bell.net
Lac Légaré www.acll.info
president@acll.info
secretaire@acll.info
Lac L'Heureux laclheureux@gmail.com


Dépliant de l’Association globale pour la protection des lacs de Saint-Colomban

 

Comment peut-on protéger nos lacs?

  • Réduire l’apport en nutriments (phosphore et azote);

  • Revégétaliser et protéger les bandes riveraines;

  • Utiliser des produits nettoyants et des savons sans phosphates;

  • Utiliser des systèmes d’épuration des eaux usées plus écologiques. Si vos installations septiques datent, il vaut parfois mieux des les changer pour un système plus récent et mieux adapter à la protection du cours d’eau;

  • Réduire l’érosion et le ruissellement urbain;

  • Éviter d’épandre des engrais, des fertilisants et des pesticides à l’intérieur des bassins versants;

  • Ne pas nourrir les animaux sauvages tels que les canards;

  • Ne rien entreposer dans les bandes riveraines;

  • Former ou se joindre à une association de protection des lacs pour encourager et entreprendre des projets de restauration et de protection.

 

Dépliants

 

Liens utiles

 

Les projets en cours

Depuis 2007, la Ville embauche un(e) stagiaire afin de faire le suivi de la santé des lacs et de la protection des lacs.

 

Suivi de la santé des lacs

Depuis 2007, la stagiaire effectue l’échantillonnage de 9 lacs trois fois durant l’été afin d’évaluer son niveau trophique. Les paramètres suivants sont observés : chlorophylle a, phosphore total, transparence et températures (surface et fond).

Afin d’évaluer les risques pour la santé des citoyens, des échantillons de coliformes fécaux sont également récoltés afin d’avoir une idée générale. Les lacs échantillonnés sont les suivants :

Lacs Boivin, Capri, Caroll, des Sources, Gauthier, Laniel, Légaré, L’Heureux et Noël

Inspection des bandes riveraines

Depuis 2010, des inspections sont effectuées dans divers secteurs afin d’assurer le respect de la bande riveraine.

 

Inspection des installations septiques

À chaque année, nous faisons inspecter les installations septiques d’une cinquantaine de propriétés situées près de cours d’eau et de lacs afin de déterminer s’il y en a qui sont problématiques.