25 janvier, 2018

Vies de papier

Rabih Alameddine
Suggestion de : Marie, commis à la bibliothèque

«Je ne me suis pas ennuyée une minute en découvrant la vie de cette libraire à la retraire qui commence chaque nouvelle année en choisissant le livre qu'elle va traduire au cours de l'année qui vient. Son histoire est truffée de citations littéraires, de souvenirs de Beyrouth en guerre, de ses amitiés. De toute beauté! Pas étonnant que ce livre ait remporté le Femina étranger 2016.» – Marie, commis à la bibliothèque