3 mars, 2022

Impromptu

Catherine Mavrikakis

Disponible en version :

Papier

J’ai voulu écrire un texte comique et acerbe, parfois affectueux, souvent cruel sur notre rapport à l’Europe et à sa «grande culture». Pour ceux et celles qui comme moi ont vécu en Amérique du Nord et ont été élevés par des parents européens, dans la tristesse de l’exil, il est facile de comprendre pourquoi j’ai embrassé des études de lettres en admirant l’Europe et en voulant la faire mienne. Impromptu se moque de l’impérialisme culturel de l’Europe, s’incarnant dans la figure du professeur Mueller-Stahl, personnage pompeux et comique qui fascine la narratrice. Ce récit se moque aussi de l’admiration un peu béate des intellectuels québécois et nord-américains pour le Vieux Continent. C.M.

Ce document vous intéresse ? Cliquez ici pour plus d'information.